Parashat Vayikra: Amalec et le langage perdu des sacrifices

Les monotypes du diable II - dessins machine 2003, Adieu Malone (prohpudor.wordpress.com)

Le commentaire de la parasha par David Isaac Haziza Amalec et le langage perdu des sacrifices Il pourrait sembler étrange de rapprocher Amalec des offrandes apportées jadis au Temple. Le hasard du calendrier fait pourtant que cette semaine nous lisons Vayikra, la parasha où est exposé l’ensemble du code sacrificiel, et qu’en même temps ce shabbat sera Shabbat Zakhor, le Shabbat précédant Pourim et dévolu au souvenir d’Amalec. Hasard ou pas, il est intéressant de se pencher un instant sur ce que cette connexion nous dit. Nous lirons donc comme maftir, comme conclusion de la parasha, la fin d’une autre parasha, Ki tétsé : « Souviens-toi de ce que t’a fait Amalec sur le chemin en sortant d’Égypte ; comme il t’a surpris sur le chemin, a mutilé[1] tous tes traînards derrière toi : toi tu…

Les Voix de la Paix 22.03.2016

lheure-bleue-c3a0-la-tour-eiffel-en-bleu-blanc-rouge

Le 22 mars 2016, à l’Hôtel de Ville de Paris, de hauts dignitaires religieux, des intellectuels, des militants, des agnostiques se réuniront pour affirmer d’une même voix qu’ils sont avant tout français et républicains.  Entretien avec le Rabbin Yann Boissière Qu’est-ce qui vous a amené à créer Les Voix de la Paix ? Les Voix de la Paix, c’est une grande réunion qui rassemblera plus de mille personnes, croyantes et non-croyantes, fin mars à l’Hôtel de Ville de Paris, pour affirmer nos valeurs communes et notre attachement à la République. Initialement, je voulais renouer avec les soirées interreligieuses. Mais au lendemain des attentats de janvier 2015, il m’a semblé essentiel de repenser ces rencontres d’une manière plus englobante, plus puissante, plus nationale, en réunissant, dans un cadre républicain, à la fois toutes les…