Le Consistoire, morne plaine où rien ne bouge… par le rabbin Yeshaya Dalsace

fond_oy_vey

Regard d’un rabbin Massorti sur les élections consistoriales: Une tribune de Yeshaya Dalsace, rabbin de la communauté Dor Vador, Paris Source : http://www.dorvador.org, reproduit avec l’aimable autorisation de l’auteur Dimanche dernier (26/11/2017) ont eu lieu les élections au sein du Consistoire de Paris (et région parisienne). Sans surprise, la liste du système actuel en place, « Osons le judaïsme » avec Joël Mergui, l’a emporté très largement avec 12 sièges sur 13. Je connais bien des gens déçus par ces résultats. On aurait souhaité un système moins sclérosé, moins fermé, une plus grande victoire des listes d’ouverture. On critique le nombre de votants : 3713 sur un potentiel de près de 40.000… Un vote assez proche d’une organisation opaque et bien peu représentative de la pluralité juive. Tout d’abord, si les gens inscrits ne vont pas…

Rosh Hodesh Kislev

Kislev © Chem Assayag

Avec le mois de Kislev nous entrons dans la période de l’année où les jours sont les plus courts, où la nuit semble tout recouvrir d’un air frais et bleuté. Au milieu de cette nuit les bougies de Hanoukka vont apparaître à la fois pour commémorer un événement historique (la victoire des Maccabées à l’époque des Séleucides) mais aussi pour nous rappeler qu’au milieu des ténèbres la lumière peut surgir, à la fois comme le symbole de l’espoir et le signal qui nous guide dans le noir. Lorsque nous levons notre tête vers le ciel pendant ces longues nuits d’hiver, la lune qui apparaît dans une clarté parfois mystérieuse nous rappelle elle aussi que la lumière est toujours présente. Retrouvez le calendrier par Chem Assayag, mois après mois, sur cette page