février 2017

Rosh Hodesh Adar

Le calendrier juif par Chem Assayag

Adar

"Adar" © Chem Assayag

« Adar » © Chem Assayag

Voici le mois d’Adar, le mois de Pourim.

Pourim c’est un récit mais un récit qui est associé à la fête et aux enfants. Pourim c’est une lecture joyeuse et légère, preque inhabituelle dans la tradition juive, où une forme de gravité semble toujours nous guetter. Et puis Pourim est associé dans mon esprit à de lointaines contrées, à ces empires perses fantasmés, qu’on semble deviner en évoquant simplement les noms d’Assuérus, et d’Haman, ou à travers l’origine même du mot Pourim qui vient de l’akkadien. Ainsi Pourim semble faire bruisser un souffle d’exotisme dans nos synagogues.

Alors cette image qui associe le jeu enfantin, spontané, et un ailleurs, immédiatement perceptible, est comme un écho des rires de la fête.