janvier 2018

Rosh Hodesh Shvat

Après un an de calendrier juif sur Tenou’a, Chem Assayag continue avec, cette année, une approche plus littéraire. À suivre mois après mois.

Un arbre pousse dans ma tête
Lentement, avec la confiance de l’inéluctable et des cycles
Calmement, avec la force de ses ancêtres et de leurs récits
Il ondoie sous le flux de mes rêves et de mes pensées
Vibrant
Une branche vient effleurer mon front comme une caresse vive
Des feuilles poussent vers les nuages interrogateurs de mes iris
Une canopée légère se mêle à mes cheveux dans un murmure
Je cherche un nom pour l’arbre qui se déploie
Pour son tronc large qui ressemble aux siècles
Pour son écorce où je repose mon âme
Je cherche
Et lorsque les fruits apparaissent, graines minuscules
Puis promesses colorées, puis formes puissantes
Nourritures à venir
Le nom vient
L’arbre des demains germe en mon sein

Shvat © Chem Assayag

L'auteur

Chem Assayag

Chem Assayag