LIVRES: Autour du « Troisième temple » de Yishaï Sarid

Israël et l’apocalypse à venir Le troisième temple, de Yishai Sarid par David Isaac Haziza Il est des livres dont la lecture meurtrit. D’autres dont la lecture sauve. Le troisième temple, récemment paru chez Actes Sud dans une traduction française de Rosie Pinhas-Delpuech, meurtrit, c’est sûr. Peut-être sauvera-t-il aussi. En tout cas, un événement s’est produit dans la littérature hébraïque, dans la littérature mondiale, un événement qui fera date. Le troisième temple, c’est le récit à la première personne d’une plongée dans l’abîme de la foi : l’État d’Israël est devenu une monarchie théocratique, le Temple a été reconstruit, les mosquées détruites, le Sanhédrin ressuscité condamne déviants, criminels ou blasphémateurs à mort, les « Amalécites » sont exterminés ou systématiquement expulsés, les sacrifices ont été réinstaurés. Théocratique, c’est d’ailleurs au sens strict qu’il faut ici…