Hommage à Henri Kichka

À l’âge de 94 ans, Henri Kichka, le père de l’auteur et dessinateur Michel Kichka, est mort. « Un petit Coronavirus microscopique a réussi là où toute l’armée nazie avait échoué », écrit son fils Michel sur son blog-note. Depuis les années quatre-vingts, Henri Kichka était un infatigable témoin de sa survie dans l’horreur des camps. En septembre 1942, il est déporté de Belgique avec sa famille. Il sera interné à Sarkau, Klein-Margersdorf, Tarnowitz, Sint-Annaberg, Shoppinitz et finalement en 1943 dans le camp annexe d’Auschwitz IV (Blechhammer), où lui est tatoué le numéro 177789. En janvier 1945, il survit à une marche de la mort vers Gross-Rosen puis est envoyé à Buchenwald. Il a 18 ans en avril 1945 lorsque les camp est ouvert par les Américains. Son père Josek est encore avec lui alors mais meurt quelques…

Yom HaShoah 2020: numéro spécial de Tenou’a

Comme chaque année, Tenou’a publie un numéro spécial à l’occasion des cérémonies de Yom HaShoah. Cette année, en raison du confinement imposé par la situation sanitaire mondiale, la lecture ininterrompue des Noms des Déportés Juifs de France ne se fera pas en public sur le parvis du Mémorial de la Shoah à Paris ni dans les autres lieux publics où elle devaient avoir lieu en France. Pour autant, les noms seront prononcés et vous pourrez les entendre. Dès lundi 20 avril à 19 heures, vous pourrez, sur le site  du Mémorial de la Shoah ou sur www.yomhashoah.fr,  suivre les discours introductifs puis, à 19h30, des captations vidéo des lectures de 2017 et 2018 des convois qui devaient être lus cette année. Ce numéro a été réalisé avec le soutien de nos partenaires:…