Nouveau numéro de Tenou’a: « Vous avez dit SIONISTE? »

Nouveau numéro de Tenou’a « Vous avez dit sioniste?«  Été 2018, #172 ESPÈCE DE SIONISTE L’édito du Rabbin Delphine Horvilleur Comment en sommes-nous arrivés là ? À ce qu’un mot se charge de tant de haine et devienne pour certains l’insulte suprême, le nom de code de tous les maux ou de tous les complots, l’habit lexical d’un antisémitisme ré/dé-généré, le coupable idéal qui fédère des gens pas toujours bien intentionnés… Il arrive que des mots voyagent et changent de sens mais celui-là est devenu un intraduisible, un terme sur lequel plus personne ne tombe d’accord, pas même ceux qui s’en revendiquent. Alors oui, comme beaucoup d’entre vous, je suis une « espèce » de sioniste, une espèce parmi beaucoup d’autres mais pas une espèce en voie de disparition. Je le suis toujours…

Yentl et les mathématiques célestes

Yentl is back – Épisode 12 – Un feuilleton littéraire de Sonia Sarah Lipsyc Yentl et les mathématiques célestes [1]? Quand est née Yentl ? Yentl quelle est ta date de naissance ? Quelle étrange question de mon porte-plume ! N’avait-on pas  déjà eu cette conversation lors d’une précédente rencontre ?! Ou devrai-je dire épisode puisque mon porte-plume vous relate tous nos échanges, ou presque, et vous les propose sous forme d’un feuilleton. C’est curieux d’ailleurs de se retrouver d’une séquence à l’autre moi qui n’étais habituée à n’exister que dans une nouvelle. Eponyme toutefois. Changement de casting que j’ai bien souhaité en m’échappant de mon texte… Et là, au moment où je vous parle – et à mon porte-plume aussi, sinon comment seriez vous au parfum de ma jasette ? … Elle, feuillette son manuscrit, en…

LIVRES: Autour du « Troisième temple » de Yishaï Sarid

Israël et l’apocalypse à venir Le troisième temple, de Yishai Sarid par David Isaac Haziza Il est des livres dont la lecture meurtrit. D’autres dont la lecture sauve. Le troisième temple, récemment paru chez Actes Sud dans une traduction française de Rosie Pinhas-Delpuech, meurtrit, c’est sûr. Peut-être sauvera-t-il aussi. En tout cas, un événement s’est produit dans la littérature hébraïque, dans la littérature mondiale, un événement qui fera date. Le troisième temple, c’est le récit à la première personne d’une plongée dans l’abîme de la foi : l’État d’Israël est devenu une monarchie théocratique, le Temple a été reconstruit, les mosquées détruites, le Sanhédrin ressuscité condamne déviants, criminels ou blasphémateurs à mort, les « Amalécites » sont exterminés ou systématiquement expulsés, les sacrifices ont été réinstaurés. Théocratique, c’est d’ailleurs au sens strict qu’il faut ici…

Inscrivez-vous à la sixième rencontre de L’ATELIER TENOU’A

Nous avons la plaisir de vous informer que les inscriptions à la sixième rencontre de L’Atelier Tenou’a sont désormais ouvertes.  Cette rencontre se tiendra le mardi 10 juillet 2018 à 20 heures à Paris. Pour vous inscrire, il vous suffit de cliquer sur le bouton « Inscription à L’Atelier Tenou’a du 10 juillet » ci-dessous. Vous pourrez ensuite valider votre inscription sur Paypal. Pour des raisons de sécurité, il est indispensable de renseigner votre adresse postale en pensant bien à cocher la case « Communiquer mon adresse à Association Tenou’a » sur le formulaire Paypal afin que nous puissions vous envoyer chez vous l’invitation qui seule vous permettra l’accès à la rencontre. Par défaut, une inscription sera considérée comme valable pour 1 personne. Si vous souhaitez venir à 2, n’oubliez pas de le préciser. Le nombre de place étant…

Mort du philosophe Michaël Bar-Zvi

Le philosophe franco-israélien Michaël Bar-Zvi est mort mardi 29 mai. Michaël a toujours soutenu Tenou’a, nous apportant ses réflexions, son immense connaissance du sionisme et d’Israël et son aide bienveillante. Sa pensée, ses écrits et ses actions honorent le judaïsme français et israélien. Son amitié, sa voix ferme mais toujours ouverte au dialogue et à la contradiction, la pertinence de ses analyses nous manqueront terriblement. Nous garderons de lui l’image d’un militant courageux, déterminé et intègre. Puisse sa mémoire éclairer nos réflexions et ouvrir nos esprits. Michaël a participé à de nombreuses reprises à Tenou’a et nous vous proposons de retrouver ici certaines de ses contributions. La dernière, Michaël nous l’a accordée sous la forme d’un entretien que vous retrouverez dans le numéro de juin de Tenou’a et que nous publierons prochainement…

Rosh Hodesh Sivan

SIVAN Au commencement la promesse : Tu recevras le monde Ce qui l’habite et ce qui le hante Ce qui le peuple et ce qui le frôle Ce qui le fertilise et ce qui l’incise Tu recevras le monde Toi et tes semblables Dans le bruit des étoiles et des rêves Dans l’été des regards et des vents Dans l’espoir des demains sans cesse Tu recevras Une terre Une parole Un défi Tu recevras Ce que personne n’attendait Ce que personne ne comprenait Ce que personne n’imaginait Tu recevras Tu as levé les yeux et ouvert les bras et prononcé les mots et senti ton cœur et caressé la lumière Et tu as reçu Un monde à  découvrir et à inventer Un horizon à peindre Un chant à psalmodier Tu as reçu Sois…

Shabbadan

SHABBADAN de Delphine Horvilleur et Ismaël Saïdi A l’heure où l’on est sommé de choisir un « camp », d’invalider le « narratif » de l’autre, de dénoncer la mauvaise foi de « l’ennemi » et sa propagande … A l’heure où il faudrait démontrer qu’un drapeau est plus légitime que l’autre, moins entaché ou moins coupable sous peine d’être jugé lâche, aveugle, inconscient ou coupable de haute-trahison … A l’heure où un conflit hyper-médiatisé éclipse toute autre guerre, sert à certains de colonne vertébrale identitaire, de support théologique haineux ou de matrice de compétition victimaire… Nous rêvons de modeler ici autre-chose, de nous souvenir qu’être pro-l’un n’a de sens que si l’on sait que rien ne se fera sans l’autre. Être pro-l’un-et-l’autre, c’est engager ici un combat d’envergure : une guerre…

Rosh Hodesh Iyar

IYAR Iyar comme un sonnet de Rimbaud, saturé de voyelles, nom que l’on prononce en expirant pour annoncer l’arrivée de la lumière, l ‘ « or » (אור) qui a l’éclat des jours qui gagnent peu à peu sur l’ombre. Le printemps se faufile, touche l’écorce des arbres dont la sève se réveille, caresse les yeux d’une douceur oubliée, dessine de nouvelles couleurs dans le paysage des villes et des hommes. Le printemps s’insinue et nous transforme ; nos nuques si longtemps rigidifiées par tous les poids d’une longue hibernation, se relèvent, se tournent, muscles héliotropes soudain libérés de la rouille des mois froids. Le printemps se glisse au seuil de nos maisons, ouvre les fenêtres, soulève des vents alizés, accroche des guirlandes d’air tiède au dessus des têtes qui dansent,  joue le tambour d’une musique qui est…

Yom HaShoah 2018: « La justice après la Shoah »

À l’occasion des cérémonies de commémoration de Yom HaShoah, Tenou’a publie un numéro hors-série : « La justice après la Shoah » avec la contribution de Benjamin FERENCZ, Anne GRYNBERG, François HEILBRONN, Delphine HORVILLEUR, Andrée KATZ, Arno KLARSFELD, Serge KLARSFELD, Sophie NORDMANN, Michaël PRAZAN, RISS, Brigitte SION, Antoine STROBEL-DAHAN, Galith TOUATI, Sandrine WEIL, Anette WIEVIORKA… et des dessins de CABU réalisés pendant le procès Barbie publiés pour la première fois depuis 30 ans.  Cette année, la lecture ininterrompue des noms des déportés juifs de France se tiendra au Mémorial de la Shoah à Paris du mercredi 11 avril à 20h45 au jeudi 12 avril à 18h45.

Nouveau numéro de Tenou’a : « Éloge juif de la dispute »

D’accord, pas d’accord! Éloge juif de la dispute Le numéro de printemps 2018 de Tenou’a est désormais disponible pour les abonnés, dans votre librairie ou sur commande. Tomber d’accord Édito du rabbin Delphine Horvilleur Cette expression française, « tomber d’accord », l’illustre parfaitement : le consensus fait toujours courir le risque d’une chute et d’un écrasement, celui de la confrontation d’idées et du débat qui élève. Quand la différence de points de vue s’efface, est-on sûr que nos idées ont toujours de la hauteur ? Voilà ce que la littérature rabbinique interrogeait déjà il y a près deux millénaires. Dans le Talmud, les sages s’affrontent sans jamais gommer l’opinion adverse. Parfois même, ils deviennent fous ou meurent du simple fait de ne plus trouver face à eux d’avis divergents. Il faut «…