ODETTE SPINGARN : « Au revoir tout le monde »

Ce mercredi 25 mars 2020, 29 Adar 5780 se tenaient les funérailles d’Odette Spingarn au cimetière du Montparnasse à Paris. En raison du confinement provoqué par la pandémie qui sévit, ce furent des funérailles à huis-clos familial. Toutefois deux femmes, deux rabbins, Pauline Bebe et Delphine Horvilleur y étaient présentes pour rendre hommage à cette femme exceptionnelle, cette survivante de la Shoah au cœur grand ouvert. Nous vous proposons de retrouver ici les textes prononcés par les rabbins Bebe et Horvilleur.   L’hommage du rabbin Delphine Horvilleur L’hommage du rabbin Pauline Bebe   Texte prononcé par le rabbin Delphine Horvilleur  Delphine Horvilleur est rabbin de JEM-Judaïsme en Mouvement et directrice de la rédaction de Tenou’a. La scène se passe le jour de l’arrestation d’Odette et de ses parents, le 31 mars 1944. Son…

TENOU’ALIVE

Dernière date du TENOU’ALIVE : mardi 7 juillet à 20h30 Pour suivre le direct du mardi 7 juillet, vous avez deux possibilités : – soit sur la page Facebook de Tenou’a – soit ici : TENOU’ALIVE EN DIRECT Pour garder un lien avec vous pendant le confinement, nous vous avons donné rendez-vous chaque mardi à 20h30 pour une intervention en direct du Rabbin Delphine Horvilleur, directrice de la rédaction de Tenou’a. Vous pouvez voir ou revoir ici toutes les vidéos du Tenou’alive.   TENOU’ALIVE DU MARDI 7 juillet 2020 : « FAIRE TOMBER LES STATUES? » TENOU’ALIVE DU MARDI 9 juin 2020 : « RACISME : POURQUOI L’HISTOIRE SE RÉPÈTE-T-ELLE? SE RÉPÈTE-T-ELLE? SE RÉPÈTE-T-ELLE? » TENOU’ALIVE DU MARDI 12 mai 2020 : « AMOUR DU PROCHAIN ET DISTANCE SOCIAL » TENOU’ALIVE DU MARDI 5 mai 2020 : « PETITE LEÇON (TALMUDIQUE) DE…

MILO ADONER ET L’ÉCHO DU PLETZL

Sur le parvis des 260 enfants, devant l’école des Hospitalières-Saint-Gervais, ça résonne. Faites-en vous-même l’expérience : si vous traversez la place, à l’heure de la récréation, vous entendrez les rires des enfants et l’écho des jeux frapper les murs tout autour de vous. Et ce n’est pas juste un effet d’acoustique, c’est l’écho d’une histoire qui n’en finit pas de réverbérer. C’est la voix des enfants d’aujourd’hui qui reproduit étrangement, sans qu’ils ne le sachent, celle des enfants d’hier. C’est l’écho de la voix de ceux qui jouaient là, et qui furent arrachés à leurs familles et envoyés vers la mort en 1942. Sur le parvis des 260 enfants, si vous tendez l’oreille, vous entendrez ce qu’on appelle parfois, en français, la voix de « revenants ». Mais le propre de ces fantômes-là est justement…

JEAN DANIEL : L’HOMME QUI DIT « HINENI »

Texte prononcé par le rabbin Delphine Horvilleur lors des funérailles de Jean Daniel, le 28 février 2020 La scène se passe il y a quelques mois. Un après-midi d’avril, où je pousse la porte de la rue Vaneau. Jean Daniel a demandé à me voir et il m’attend là, assis dans son fauteuil. Il a posé sur une table des livres annotés et une pile de coupures de presse. Il veut me parler de judaïsme, d’antisémitisme et d’actualité. Et puis soudain, il me dit : « J’ai bientôt 99 ans, et je commence à envisager la possibilité de ma disparition ». Il ajoute : « Je me demandais si vous accepteriez, le jour venu, de mener la cérémonie ». Et face à moi, je vois un homme dont le regard et l’esprit…

« Le reste des Juifs d’Europe » – rencontre avec Danny Trom

Élections européennes « Le reste des Juifs d’Europe » Rencontre entre Danny Trom, Delphine Horvilleur et Stéphane Habib À l’approche des élections européennes qui se tiennent le 26 mai en France, Tenou’a a voulu rencontrer le sociologue Danny Trom. Le rabbin Delphine Horvilleur et le philosophe et psychanalyste Stéphane Habib ont conversé avec l’auteur du récent La France sans les Juifs – Émancipation, extermination, expulsion (PUF, 2019) autour de ce livre qui aurait aussi bien pu s’appeler « Le reste des Juifs d’Europe ».   Tenou’a Votre livre a une particularité : quoiqu’il soit intitulé La France sans les juifs, la question de la France en tant que telle occupe une quinzaine de pages, la suite y est consacrée à celle de l’Europe et des Juifs. À le lire attentivement on comprend que, selon la…

LES VIES DU ROI DAVID – HOMMAGE À DAVID KESSLER

Texte prononcé par le rabbin Delphine Horvilleur lors des funérailles de David Kessler, le 11 février 2020 Il y a très longtemps, à Jérusalem, vivait un roi. Cet homme s’appelait David, il régna sur tout un peuple et sa vie fut à nulle autre pareille. À chaque génération, ses mots sont encore lus et chantés. Et vous le savez, car vous venez précisément de les entendre : les versets des psaumes, un livre de poésie composé par le plus grand roi d’Israël. Mais comment David a-t-il réussi à faire cela ? C’est simple, nous disent les commentateurs, c’est que David ne fut pas qu’un roi. Il fut un fils qui tremble pour les siens, un berger qui guide, un soldat qui combat, un souverain qui doute, un homme qui aime, un leader…

Le Séder de THÉO KLEIN, un hommage…

Texte prononcé par le rabbin Delphine Horvilleur lors des funérailles de Théo Klein, le 5 février 2020 C’est l’histoire d’une famille juive qui, comme de très nombreuses familles juives, se réunit autour d’une table, un soir de Pessah, la Pâque juive. C’est l’histoire d’une famille qui, comme chaque année, raconte la même histoire, l’histoire de la sortie d’Égypte et d’un peuple qui se met en route vers la liberté. Et tout au bout de la soirée, tout au bout du récit, à la dernière page du livre, sont écrits les mêmes mots que l’on prononce de génération en génération : H’assal siddour Pessah’, kehilh’ato Keh’ol mishpato veh’oukato Ainsi s’achève le seder de Pessah’, selon toutes ses lois et toutes ses prescriptions Et l’on ajoute alors ces mots, connus de tous ou presque : Beshana…

Découverte des camps

Découverte des camps Le hasard et la stupéfaction Entretien avec Annette Wieviorka Propos recueillis par Antoine Strobel-Dahan Cet article a été publié initialement dans le numéro hors-série de Tenou’a en 2015: « 70 ans après » Le 7 avril 1945, Meyer Levin, correspondant américain de guerre des agences de presse américaines Overseas News Agency et Jewish Telegraphic Agency envoie une dépêche depuis Ohrdruf en Allemagne : « Nous avons désormais percé le cœur ténébreux de l’Allemagne. Nous avons atteint la zone des camps de la boucherie humaine que les nazis, dans leur terreur, voulaient nous cacher ». Avec son confrère français Éric Schwab, ils viennent de pénétrer dans un camp satellite de Buchenwald, Ohrdruf, premier camp nazi découvert par l’armée américaine. En suivant le parcours de ces deux journalistes, l’historienne Annette Wieviorka propose, dans 1945. La découverte,…

75 ans

Petit cours d’hébreu, Petit cours d’histoire… Rabbin Delphine Horvilleur, directrice de la rédaction de Tenou’a Assise dans la lumière de Jérusalem, je pense ce matin à la grammaire hébraïque. Dans cette langue ancestrale, chaque lettre de l’alphabet correspond à un chiffre. C’est étrange mais on peut tout à fait compter dans cette langue en additionnant simplement des lettres et en construisant des mots. Prenez 75 par exemple: Il peut s’écrire en chiffre ou alors en trois lettres simples: ל LAMED  (30) – מ MEM (40) – ה HÉ (5) qui forment ensemble le mot למה LAMAH qui signifie « Pourquoi?«  Le chiffre 75 pose à lui seul une question infinie: la question du sens, celle qu’un humain pose quand il veut savoir. Demain, des leaders du monde entier réunis à Jérusalem commémoreront le…

Hanoukka 2019: cadeau pour la huitième bougie

Pour Hanoukka cette année, l’équipe de Tenou’a a voulu vous faire de petits cadeaux. Chaque jour, avant chaque allumage de bougie, nous vous offrons des articles parus dans des numéros de Tenou’a anciens depuis dix ans, des articles qui, nous l’espérons, seront pour vous de petites lumières. Retrouvez les cadeaux de la première bougie, de la deuxième bougie, de la troisième bougie, de la quatrième bougie, de la cinquième bougie, de la sixième bougie et de la septième bougie. Huitième (et dernière) bougie Comme la dernière bougie de Hanoukka s’éteindra ce soir, c’est l’écrivaine Rosie-Pinhas Delpuech qui nous invite à retrouver la pénombre pour profiter d’une « Nuit paisible » de ville en ville. DROIT DE CITÉ Nuit paisible Rosie Pinhas-Delpuech, écrivaine et traductrice Paru en mars 2014 dans le numéro 155 de Tenou’a: Villes de rêve, Rêves de…