Cimetières juifs d’Alsace: Retour sur « Les Gardiens des lieux »

Une nouvelle fois, un cimetière juif a été profané en Alsace. Après Quatzenheim en février, ce sont 107 sépultures qui ont été profanées début décembre à Westhoffen. Ces noms viennent s’ajouter à ceux de Herrlisheim, Cronenbourg et Sarre-Union notamment. “La majorité des cimetières juifs d’Alsace a été profanée à un moment ou un autre, d’une façon ou d’une autre” expliquait le sociologue Freddy Raphaël en 2017 à France Bleu Alsace. Dans cette région où les Juifs vécurent dans presque tous les villages, on trouve un grand nombre de cimetières et de lieux de culte ruraux, le plus souvent aujourd’hui désaffectés, vestige visibles et cibles faciles. Fin 2014, dans le numéro 158, Tenou’a mettait à l’honneur le travail de Claire Audhuy, Baptiste Cogitore et Pascal Koenig autour de ces traces du judaïsme rural alsacien. L’exposition…

#177 – Écho des origines – L’édito du rabbin Delphine Horvilleur

C’est l’histoire d’un petit garçon qui vient trouver sa mère et lui demande : « Maman, comment suis-je venu au monde ? ». Sa mère lui répond : « C’est simple : Dieu a placé Adam et Ève au jardin d’Éden. Ils ont eu des enfants qui ont eu des enfants et ainsi de suite, jusqu’à toi, mon amour ». L’enfant n’est pas pleinement satisfait et va trouver son père : « Papa, comment suis-je venu au monde ? », lui demande-t-il. Son père lui explique : « C’est simple : il y a eu des macaques, des gorilles et des orangs-outangs, puis l’espèce a évolué. L’humanité a eu des enfants qui ont eu des enfants, jusqu’à toi, mon amour ». Cette fois, l’enfant, déboussolé, retourne voir sa mère et lui dit : « Mais enfin, quand je demande d’où je…

Violences conjugales: le lourd silence

Entretien avec Nicole Silber, présidente de « NOA – Oser le dire »* À la suite d’une enquête qui constatait l’existence de violences conjugales au sein de la communauté juive dans les mêmes proportions que dans le reste de la société, la Wizo et la Coopération Féminine ont décidé, en 2007, d’ouvrir une ligne d’écoute anonyme. Quelles sont les missions et les activités de « NOA – Oser le dire? » NOA signifie « Nommer, Orienter, Aider ». Aujourd’hui, notre rôle essentiel est d’écouter les femmes qui appellent la permanence téléphonique. Ce sont des femmes qui n’ont jamais parlé des violences qu’elles subissent de la part de leur conjoint. Parallèlement, nous rencontrons des présidents de communauté et des rabbins pour les sensibiliser à ce problème. Nous avons également, dans le passé, organisé…

RENCONTRE AVEC HÉLÈNE CIXOUS

« KANN ICH TRENNEN ? »* STÉPHANE HABIB, PHILOSOPHE, PSYCHANALYSTE & DELPHINE HORVILLEUR, RABBIN, DIRECTRICE DE LA RÉDACTION DE TENOU’A Hélène Cixous, écrivaine et dramaturge française, est l’auteure d’une quarantaine de romans, d’une vingtaine d’essais et d’une douzaine de pièces de théâtre. En 1998 notamment, elle publiait avec le philosophe Jacques Derrida, Voiles. * « Puis-je découdre? » en allemand DELPHINE HORVILLEUR Nous nous sommes rencontrées dans le contexte de la disparition de Sonia Rykiel, une figure qui avait un rapport très particulier au textile et à la création autour du textile. Et nous voudrions parler avec vous de ce lien entre texte et textile, de toutes ces expressions qui parlent de lien entre texte et textile, et aussi de la question de notion de rebut. De ce qu’on fait avec le rebut, parce que, d’une certaine manière,…

Texte et textile: la vérité est tailleur

Shmattes de papier L’édito du rabbin Delphine Horvilleur En anglais, l’intrigue d’une histoire se dit plot, c’est-à-dire « pelote de laine ». En français, le récit est parfois « cousu de fil blanc ». En hébreu, chaque traité du Talmud se nomme massekha, un mot qui désigne à l’origine un « métier à tisser ». Dans chaque langue ou presque, le texte et le textile partagent un même univers sémantique. Il s’agit toujours de raconter l’entrecroisement de fils et la façon dont toute histoire est le produit d’un tissage. Marcel Proust l’énonçait magnifiquement dans Le Temps Retrouvé, quand il affirmait vouloir bâtir son oeuvre « comme une robe ». L’écriture est toujours une forme de couture. Le judaïsme semble en posséder une expérience particulière : celle du shmattes. Cette expression yiddish, qui…

Les petits cailloux de la promenade Marceline Loridan-Ivens à Paris

LeHaïm, enfants de la rue des Saints-Pères Discours d’inauguration de la promenade Marceline Loridan-Ivens à Paris, par le Rabbin Delphine Horvilleur 10 mai 2019 Chers amis, Depuis plusieurs mois, j’imagine très souvent qu’un même message apparaît sur mon téléphone. Un SMS qui dit :  « RDV ce soir à partir de 20h chez Marceline. Y’aura des gyozas, et du champagne, et des rires et des chants ». Ce message, comme beaucoup de gens présents ici ce matin, je l’ai souvent reçu jusqu’à l’automne dernier. Et, depuis que Marceline est partie, comme beaucoup d’entre vous, je ne peux plus passer dans la rue des Saints-Pères, sans m’imaginer monter ses escaliers, et la trouver là, l’entendre me dire dans un éclat de rire: « Ah mais c’est mon rabbin »… et puis lever un verre en disant LeHaïm, à la…

À la mémoire de GINA HEILBRONN

Éloge funèbre prononcé par le rabbin Delphine Horvilleur à la mémoire de GINA SARAH HEILBRONN née ESCOJIDO Fille de Jaime Escojido et Soledad Zarmati Épouse de Hubert Heilbronn Mère de David Elia et de François, Anne et Laurence Heilbronn Décédée le 5 octobre 2019 – 6 Tishri 5780 Inhumée à Montparnasse le jeudi 10 octobre 2019 – 11 Tishri 5780   « Au lycée j’étais la meilleure conteuse. Émerveillés, tous s’accrochaient à moi dès que la cloche des cours sonnait » Voilà ce qu’écrit votre maman dans son livre de mémoire. À la lire et à vous entendre me parler d’elle et de sa vie, j’ai eu le sentiment étrange ces derniers jours que je m’apprêtais à accompagner Shéhérazade, ou en tout cas la version juive méditerranéenne de Shéhérazade: une femme qui savait…

Virginie Guedj (aka The Sefwoman) se libère à Paris

Par Alain Granat, fondateur de Jewpop Quand Virginie Guedj, aka The SefWoman, m’a demandé de lui écrire quelques lignes sur son spectacle, précisant « tu peux m’envoyer ça demain première heure? », je me suis d’abord dit « on est dimanche, je sais bien qu’elle a fait son alya mais elle se fout de ma gueule ou quoi? » Ensuite j’ai repensé à tous ces lundi soirs où j’attendais, tel Bernadette Soubirou l’apparition de la Vierge à Lourdes, sa chronique hebdo qui devait être publiée le mardi matin sur Jewpop, et à mes messages la traitant de tous les noms pour son retard et ses excuses foireuses. Passons, car comme diraient nos amis pétainistes, tout ça, c’est du passé. Je dois vous avouer que ma spécialité, c’est quand même d’écrire sur des spectacles, films, livres, disques… que…

Yom Hashoah – La Maison des Enfants d’Izieu

À l’occasion des cérémonies de Yom HaShoah, Tenou’a publie un numéro consacré à la Maison des Enfants d’Izieu. Tenou’a remercie chaleureusement Mmes Stéphanie Boissard (Izieu), Judith Cytrynowicz (FMS) et Brigitte Sion, MM. Serge Klarsfeld (FFDJF), Le Targo et Dominique Vidaud (Izieu), ainsi que tous les partenaires institutionnels et les contributeurs de ce numéro. Commander ce numéro hors-série de Tenou’a – Lire le numéro en ligne Trouver les cérémonies de Yom HaShoah les 1er et 2 mai en France Sauver les enfants à tout prix Antoine Strobel-Dahan, rédacteur en chef de Tenou’a Izieu, avant d’être le nom d’une tragédie criminelle, fut celui d’un refuge. Depuis l’été 1942, la France de Vichy livre les Juifs de la zone sud non occupée aux nazis et obtient même des Allemands l’autorisation de déporter les enfants juifs,…

Disparition de Jean Leselbaum

Toute l’équipe de Tenou’a a la tristesse d’annoncer le décès de Jean Leselbaum, ancien rédacteur en chef de la revue jusqu’en 2009. Il était l’auteur, avec Antoine Spire, du Dictionnaire du judaïsme français depuis 1944 paru en 2013, publié sous la direction d’un comité scientifique composé entre autres personnalités de Dominique Schnapper, Annette Wieviorka et Moïse Cohen. Cet ouvrage de près de mille pages porte l’ambition de présenter des grandes figures du judaïsme à partir de leurs oeuvres pour rendre compte de la trace écrite qu’ils laisseront. Le grand mérite de ce dictionnaire a été d’embrasser largement les convictions et les conduites des juifs de tous les courants pour refléter la réalité du judaïsme français dans sa diversité. L’équipe de Tenou’a adresse à sa famille ses plus sincères condoléances et le témoignage de…